Riders in the Sky Limited Edition 1/72 Agrandir

Riders in the Sky Limited Edition 1/72

Photodécoupe EDUARD

Plus de détails

Eduard 2121

Disponibilité : En Stock!

Attention : dernières pièces disponibles !

94,00 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 9 points de fidélité. Votre panier totalisera 9 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 1,80 €.


      • Consolidated B-24 Liberator

         
        Consolidated B-24 Liberator
        Un Consolidated B-24D Liberator de l'United States Army Air Forces au-dessus de Maxwell Field en Alabama
        Un Consolidated B-24D Liberator de l'United States Army Air Forces au-dessus de Maxwell Field en Alabama

        Constructeur Drapeau : États-Unis Consolidated Aircraft
        Rôle Bombardier lourd
        Statut Retiré du service
        Premier vol 29 décembre 1939
        Mise en service 1941
        Date de retrait 1968 (force aérienne indienne)1
        Coût unitaire 297 627 $ (4,7 millions de dollars d'aujourd'hui)2
        Nombre construits 18 4823

        Le Consolidated B-24 Liberator est un bombardier lourd américain, conçu par Consolidated Aircraft de San Diego (Californie). Il est connu dans la société comme le Model 32, et un petit nombre des premiers modèles sont vendus sous le nom LB-30, pour « Land Bomber ». Le B-24 est utilisé dans la Seconde Guerre mondiale par les forces aériennes et navales alliées, et par plusieurs branches des forces armées américaines pendant la guerre, établissant un bilan de guerre particulier avec ses opérations en Europe de l'Ouest, dans le Pacifique, en Méditerranée, et sur le théâtre des opérations de Chine-Birmanie-Inde.

        Souvent comparé au Boeing B-17 plus connu, le B-24 est de conception plus moderne, avec une plus grande vitesse de pointe, un plus long rayon d'action, et une plus grande charge de bombes. Toutefois, il est également plus difficile à faire voler, avec des commandes lourdes et des caractéristiques de vol en formation insuffisantes. L'opinion populaire parmi les équipages et le personnel général tend à favoriser les qualités de robustesse du B-17 au-dessus de toutes les autres considérations sur le théâtre européen4. Le placement des réservoirs de carburant du B-24 partout dans la partie inférieure du fuselage et sa construction légère, conçus pour augmenter le rayon d'action et optimiser la production à la chaîne, rendent l'avion vulnérable aux dégâts au combat5. Le B-24 a mauvaise réputation chez les équipages américains pour sa tendance à prendre feu. Par ailleurs, son « aile Davis », montée en haut du fuselage signifie aussi qu'il est dangereux d'amerrir ou de se poser sur le ventre car le fuselage a tendance à se briser6. Cependant, le B-24 fournit un excellent service dans de nombreux rôles grâce à sa grande capacité d'emport et son long rayon d'action.

        La pire mission du B-24 est celle de l'attaque à basse altitude des champs pétrolifères de Ploiești en Roumanie, le 1er août 1943. Cette mission est un véritable désastre car, d'une part, elle a été mal organisée et, d'autre part, l'ennemi, sous-estimé, était paré à toute attaque6. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le B-24 est le bombardier lourd allié le plus produit de l'histoire. Avec plus de 18 400 appareils7, dont la moitié par Ford Motor Company, il reste encore l'avion militaire américain le plus produit.

  • Matériau Plastique
  • Période 1939-1945/WW2