Catégories

Pz.Kpfw. VI Ausf.E Sd.Kfz. 181 Gruppe "Fehrmann" Tiger I Agrandir

Pz.Kpfw. VI Ausf.E Sd.Kfz. 181 Gruppe "Fehrmann" Tiger I

Kit Plastique DRAGON au 1/35

Plus de détails

Dragon 06484

Disponibilité : En Stock

Attention : dernières pièces disponibles !

60,00 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 6 points de fidélité. Votre panier totalisera 6 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,60 €.


30 autres produits dans la même catégorie :

Précédent
Suivant

Panzerkampfwagen VI Tiger

 
Panzerkampfwagen VI Tiger I Ausf. E F (Sd.Kfz. 181)
Image illustrative de l’article Panzerkampfwagen VI Tiger
Un Tigre I de la schwere SS Panzer-Abteilung 101 photographié par la propagande allemande dans le Nord de la France.
Caractéristiques de service
Type Char lourd
Service août 1942 – 1945
Utilisateurs Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Conflits Seconde Guerre mondiale
Production
Concepteur caisse : Henschel
tourelle : Krupp
Année de conception 1937
Constructeur Henschel (assemblage final)
Production août 1942 à août 1944
Unités produites 1354
Variantes Bergetiger (char de dépannage)
Sturmtiger (canon d'assaut lourd)
Panzerbefehlswagen Tiger
(char de commandement)
Jagdtiger
(chasseur de chars lourd)
Caractéristiques générales
Équipage (chef de bord, conducteur, tireur, chargeur, opérateur-radio)
Longueur 6,31 m (caisse)
8,45 m (avec le canon pointé à 12 h)
Largeur 3,72 m avec les chenilles de combat
Hauteur m
Masse au combat 57,25 tonnes en ordre de combat
Blindage (épaisseur/inclinaison)
Blindage caisse et superstructure avant supérieur: 100 mm

caisse et superstructure avant inférieure : 102 mm
Bas de caisse : 60 mm caisse flanc : 80 mm
superstructure flanc : 60 mm
arrière : 82 mm
Bas de caisse arrière : 60 mm mantelet : 145 mm
avant tourelle : 100 mm
flancs tourelle : 80 mm
toit tourelle : 40 mm

Armement
Armement principal un canon de 88 mm Kw.K. 36 L/56 (92 obus)
Armement secondaire deux ou trois mitrailleuses MG 34 de 7,92 mm (4 800 cartouches)
des lanceurs de grenades/mines/fumigènes ou mortier
Mobilité
Moteur Maybach HL 210 P45
Maybach HL 230 P45 (à partir du 251e exemplaire)
Puissance 650 ch (478 kW) à 3 000 tr/min (HL 210)
700 ch (514 kW) à 3 000 tr/min (HL 230)
Transmission boîte de vitesses à présélection Maybach Olvar Type OG 40 12 16 à 12 rapports (8 AV et 4 AR) avec une direction assistée hydrauliquement Argus Lenkapparat L, ST, 0, 2 à double différentiel
Suspension barres de torsion
Vitesse sur route 45 km/h
9,2 km/h en marche-arrière
Vitesse tout terrain 20 km/h
Puissance massique 11 ch/tonne à 12 ch/tonne
Réservoir 569 
Autonomie 125 km
Autonomie tout terrain 80 km

Le Tiger I (Tigre I), abréviation de Panzerkampfwagen VI Tiger Ausführung E - Sonderkraftfahrzeug 181, est le char de combat lourd allemand le plus connu de la Seconde Guerre mondiale.  T-34 soviétique ou au M4 Sherman américain.

Bien qu'il n'ait été que très peu produit par rapport au T-34 soviétique ou au M4 Sherman américain, ce sont ses dimensions, ses lignes très carrées, sa résistance au combat, sa puissance, ainsi que les équipages expérimentés l'ayant mené au feu qui ont marqué les esprits, notamment du fait de la propagande allemande.

Le développement du Tiger commence en 1937 et, quand il apparaît pour la première fois sur le front le 29 août 1942, près de Léningrad, il est alors le char le plus avancé techniquement (à l’exception du blindage vertical, rappelant son origine remontant à l'entre-deux-guerres), le mieux protégé et le plus puissant aligné par l'Axe. Il affiche une mobilité limitée, mais exceptionnelle pour un engin qui fait plus de deux fois le poids de ses prédécesseurs et de la majorité de ses adversaires chenillés. Mais ce char lourd a pâti tout au long de sa carrière d'une mécanique très fragile, réduisant considérablement sa disponibilité au feu, et qui, avec sa faible autonomie et son poids excessif, a compliqué sa mise en œuvre opérationnelle.

Chaque Panzer-Division devait recevoir un bataillon de Tiger mais, en raison de l'insuffisance de sa production, ces bataillons seront affectés en fonction des besoins du front, sans lien organique définitif. Seules quelques divisions seront effectivement dotées de ce char lourd, sans pouvoir former plus d'une compagnie. Le Tiger I combat ainsi sur tous les fronts en Tunisie et en Europe jusqu'à la capitulation allemande.

Mille trois cent cinquante exemplaires ont été assemblés jusqu'à l'été 1944 lorsqu'il est remplacé en production par son successeur, le Tiger II, qui s'en distingue nettement avec ses blindages inclinés.

  • Echelle 1/35
  • Matériau Plastique