Catégories

Japanese Battleship YAMATO Type 94 46cm Main Turret N°1 Agrandir

Japanese Battleship YAMATO Type 94 46cm Main Turret N°1

Kit en plastique TAKOM au 1/72

Plus de détails

Takom 5010

Disponibilité : En Stock!

Attention : dernières pièces disponibles !

52,00 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 5 points de fidélité. Votre panier totalisera 5 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,50 €.


Yamato (cuirassé)

 
 
Yamato (大和)
Image illustrative de l’article Yamato (cuirassé)
Le Yamato pendant ses essais en 1941.
Type Cuirassé
Classe Yamato
Histoire
A servi dans Naval Ensign of Japan.svg Marine impériale japonaise
Commandé Mars 1937
Quille posée 4 novembre 1937
Lancement 8 août 1940
Armé 16 décembre 1941
Statut coulé le 7 avril 1945
Équipage
Équipage 2 750 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 263 mètres hors-tout

256 mètres à la ligne de flottaison

Maître-bau 38,90 m hors-tout

36,91 m à la ligne flottaison

Tirant d'eau 10,86 m en ordre de combat
Déplacement 65 027 tonnes (à vide, dont 21 266 tonnes de blindage); 71 110 tonnes en ordre de combat
Port en lourd 72 809 tonnes
Propulsion 12 chaudières Kanpon, 4 turbines à vapeur,
Puissance 150 000 ch (110 MW) (estimation)

167 310 ch aux essais en 1942 45 000 ch en marche arrière

Vitesse 27 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage 650 mm en tourelles
409 mm en ceinture
198 mm au pont
Armement En 1941 :
  • canons de 460 mm (montés en trois tourelles triples)
  • 12 canons de 155 mm (montés en quatre tourelles triples)
  • 12 canons anti-aériens de 127 mm (6 tourelles doubles)
  • 24 canons anti-aériens de 25 mm
  • 8 mitrailleuses anti-aériennes de 13 mm.

En 1945, deux tourelles de 155 mm, ainsi que tous les canons de 13 mm, avaient été démontées pour renforcer l'armement anti-aérien, qui se montait alors à 24 pièces de 127 mm (12 tourelles doubles) et 152 pièces de 25 mm (voir image en bas).

Rayon d'action 11 500 km à 16 nœuds (30 km/h)
Aéronefs 7 appareils
Pavillon Empire du Japon
Localisation
Coordonnées 30° 22′ 00″ nord, 128° 04′ 00″ est
Géolocalisation sur la carte : Japon
(Voir situation sur carte : Japon)
Yamato (大和)
Yamato (大和)

Le Yamato (大和?) était le navire principal de la classe de cuirassés Yamato de la Marine impériale japonaise lors de la Seconde Guerre mondiale. Lui et son sister-ship, le Musashi, étaient les cuirassés les plus lourds et les plus puissamment armés jamais construits, déplaçant 72 800 tonnes à pleine charge avec neuf canons Type 94 d'un calibre de 460 mm. Les deux navires ont été coulés durant la Seconde Guerre mondiale.

Nommé d'après la province de Yamato, le Yamato a été conçu pour contrer les cuirassés présents en plus grand nombre dans la flotte des États-Unis qui est le rival principal du Japon dans le Pacifique.

Sa quille fut posée en 1937 et il fut armé une semaine après l'attaque de Pearl Harbor à la fin de l'année 1941. Durant l'année 1942, il a servi en tant que vaisseau amiral de la Flotte combinée, et en juin 1942 l'amiral Isoroku Yamamoto a dirigé la flotte de sa passerelle pendant la bataille de Midway, qui fut une défaite désastreuse pour l'Empire du Japon et mit fin à la supériorité des forces japonaises dans l'océan Pacifique. Le Musashi a remplacé le Yamato comme le vaisseau amiral de la Flotte Combinée au début de 1943 et le Yamato a passé le reste de l'année et une grande partie de 1944 en se déplaçant entre les bases navales japonaises de Truk et Kure en réponse aux menaces américaines. Bien que présent lors de la bataille de la mer des Philippines en juin 1944, il n'a presque pas joué de rôle dans la bataille qui fut également un désastre pour la Marine japonaise.

L'unique fois où le Yamato a tiré avec ses canons principaux contre une cible ennemie fut en octobre 1944, quand il est envoyé pour engager des forces américaines qui envahissaient les Philippines lors de la bataille du golfe de Leyte, où son sister-ship, le Musashi fut détruit. Cette bataille navale, la plus grande de l'histoire1,2,3, fut une nouvelle défaite pour le Japon. Par ailleurs, à la fin de l'année 1944 et au début de 1945, la flotte japonaise était très épuisée et mal ravitaillée en raison des pénuries de carburant qui frappaient le Japon.

Dans une tentative désespérée pour ralentir l'avance alliée, le Yamato est envoyé en avril 1945 dans une mission sans retour, l'opération Ten-Gō, avec l'ordre de s'échouer volontairement sur la plage d'Okinawa et d'y combattre jusqu'à sa destruction afin de protéger l'île. La force opérationnelle japonaise a été repérée au sud de Kyūshū par des sous-marins et des avions américains et le 7 avril 1945, le Yamato est coulé par des bombardiers et des torpilleurs américains, entraînant la perte de la plupart des membres d'équipage.

  • Echelle 1/35
  • Matériau Plastique