Catégories

The Longest Day Spitfire Mk.IX in D-DAY (70th anniversary limited edition)

Kit en plastique Eduard au 1/48

Plus de détails

Eduard 01191

Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock

28,12 €

En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

30 autres produits dans la même catégorie :

Précédent
Suivant

Le Supermarine Spitfire (en anglais cracheur de feu, mais aussi au sens figuré soupe au lait ou mégère, d'où dragon également) fut l'un des chasseurs monoplaces les plus utilisés par la RAF et par les Alliés pendant laSeconde Guerre mondiale.

Construit à un nombre d'exemplaires supérieur à celui de n'importe quel autre appareil allié, il donna lieu à une diversification et à une multiplicité de versions jamais atteintes dans l'histoire de l'aviation.

Les ailes elliptiques du Spitfire lui ont donné une apparence très reconnaissable ; leur section transversale mince lui a donné une vitesse impressionnante ; la conception brillante du concepteur en chef Reginald Mitchell et de ses successeurs (il est mort en 1937), a fait du Spitfire un avion apprécié par les pilotes. Il a servi pendant toute la durée de la Seconde Guerre mondiale et, avec toutes ses variantes, a été de tous les combats.

Plus de 20 300 appareils furent construits et les Spitfire sont restés en service jusque dans les années 1950.

Le chef du bureau d'étude de Supermarine (Reginald Mitchell) remporta trois courses d'hydravion dans le trophée Schneider avec son modèle S 6, sur lequel il avait installé des moteurs puissants (Napier ou Rolls-Royce) et pour lequel il avait beaucoup travaillé le profilage. Ces mêmes qualités sont également utiles à la conception d'un chasseur et, en 1930, Mitchell produisit l'avion que demandait le Ministère de l'Air, avion qui devait être moderne et monoplan (une seule paire d'ailes).

Si la Grande-Bretagne s'en était tenue aux programmes officiels, son seul avion de chasse pour l'année 1936 eût été le Supermarine 224, un avion pataud, équipé d'un moteur Goshawk développant une puissance maximale de 660ch (492kw) et armé de 4 mitrailleuses.

Mitchell a immédiatement porté son attention sur une conception améliorée de l'avion, avec le soutien des propriétaires de Supermarine, Vickers. Le nouvel avion (type 300) avait, en plus des spécifications du cahier des charges, un train rentrant, un cockpit fermé, un respirateur à oxygène, et un moteur Rolls Royce PV-12 beaucoup plus puissant et développant 900cv (671kw), ains qu'un armement installé dans les ailes.

Profil du Spitfire Mk I

Depuis 1935, le ministère de l'air avait vu s'accomplir de grands progrès dans l'industrie aéronautique et voulait encore améliorer la conception du monoplan. On a, dans un premier temps, rejeté le projet Supermarine parce qu'il ne supportait pas l'armement exigé de huit mitrailleuses. De nouveau, Mitchell put résoudre le problème. Il suggéra, en regardant les avions du constructeur allemand Heinkel, d'adopter des ailes elliptiques, pour que la corde soit allongée. Ce qui permit d'installer les huit mitrailleuses, tout en conservant une faible traînée, grâce à la conception première d'aile. L'aérodynamiste de Mitchell, Beverley Shenstone a cependant précisé que l'aile de Mitchell n'était pas directement inspirée du Heinkel He 70 car l'aile du Spitfire était beaucoup plus mince et avait une section complètement différente. Quelle que soit son origine, l'aile elliptique était assez prometteuse pour pouvoir vendre au Ministère de l'air ce nouveau type 300 que le bureau d'étude avait nommé F.10/35.

Le prototype a volé pour la première fois le 6 mars 1936 piloté par Mutt Summers. Ses performances étaient telles que le Ministère de l'air a immédiatement commandé 310 appareils. Alors qu'il était encore aux mains des pilotes d'essai de Vickers, l'avion était déjà testé par les pilotes de la Royal Air Force. Reginald Mitchell mourut d'un cancer le 11 juin 1937, après avoir donné à son pays le plus beau chasseur de son temps.

Pix.gif Supermarine Spitfire Su-27 silhouette.svg
Ray Flying Legends 2005-1.jpg
Spitfire LF Mk IX

Constructeur Drapeau : Royaume-Uni Supermarine
Rôle Avion de chasse
Statut Retiré du service
Premier vol 6 mars 1936
Mise en service 4 août 1938
Date de retrait 1961 (Irish Air Corps)
Coût unitaire 12 604 £ de 1939 (579 250 £ selon le cours actuel)
Nombre construits 20 351 unités (de 1938 à 1948)
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Rolls-Royce Merlin 61 12-Cylindres en V de 1470 ch, refroidis par liquide
Nombre 1
Type 12 cylindres en V
Puissance unitaire 1470 ch (1 096 kW)
Dimensions
Supermarine Spitfire 3D ExCC.gif
Envergure 11,23 m
Longueur 9,47 m
Hauteur 3,86 m
Surface alaire 22,48 m2
Masses
À vide 2 300 kg
Maximale 3 100 kg
Performances
Vitesse maximale 575 km/h (Mach 0,49)
Plafond 13 105 m
Vitesse ascensionnelle 810 m/min
Rayon d'action 724 km
Endurance 1 840 km
Charge alaire 119,91 kg/m2
Rapport poids/puissance 1,8 kg/ch
Armement
Interne
mitrailleuses Browning 1919 de 7,7 mm (350 coups/arme) pour le Spitfire Mk I; 2 cannon Hispano 20 mm et 4 mitrailleuses Browning 1919 de 7,7 mm (350 coups/arme)pour le Spitifire Mk IIb
Externe 1 bombe de 230 kg
  • Echelle 1/48
  • Matériau Plastique
  • Période 1939-1945/WW2
  • Nation Anglais-British
  • En plus Photodécoupe, Brassin et Super décale